Qu’est-ce que le Web ?

qu'est ce que le web

Onze nouveaux internautes arrivent toutes les secondes sur la Toile. Leurs besoins sont différents. Si certains sont à la recherche d’informations, d’autres font des achats sur le Web ou découvrent de nouvelles connaissances. Mais qu’est-ce que le Web ? Y a-t-il une différence entre Web et Internet ? Voyez plutôt

Web ou Internet, telle est la question

Faites-vous partie de la majorité des internautes qui pensent que le mot Web est un synonyme d’Internet ou l’inverse ? Si c’est le cas, découvrez la vérité dans ce qui suit.

Internet, le réseau

L’Internet est un réseau mondial. Son objectif est de relier tous les ordinateurs entre eux.

Si le téléphone permet de parler avec des personnes qui ne sont pas à côté à condition de connaître leur numéro, vous pouvez échanger des fichiers, des images ou encore des vidéos avec Internet. Les utilisateurs d’Internet sont des internautes et les informations qui circulent sur le réseau sont accessibles par un site Internet.

Mis au point en 1969 aux États-Unis en pleine guerre froide, le réseau ARPANET, nom d’Internet à l’époque, était dédié à des fins militaires. Il permet aux ordinateurs de l’armée américaine d’échanger les informations entre eux et devrait fonctionner même en cas d’attaque nucléaire.

Mais petit à petit, des utilisateurs non militaires comme des chercheurs rejoignent ARPANET. Dès 1972, le réseau voit arriver les universités américaines, puis les chercheurs des pays de l’OTAN.

Il devient un réseau scientifique.

Cet essor est possible grâce au protocole de communication TCP/IP (Transmission Control Protocol / Internet Protocol).

Dans les années 1990, l’arrivée d’une autre prouesse technologique a donné son envol à Internet. Il s’agit du World Wide Web qui donne lieu au fameux WWW.

Web, la Toile

Mais qu’est-ce que le Web exactement ?

Le Web est inventé en 1989 par Tim Berners-Lee, un chercheur britannique du CERN (Centre européen de recherche nucléaire).

Simple d’utilisation, le World Wild Web a démocratisé Internet. Au point où il en est devenu le synonyme pour certains utilisateurs. Voici les moments forts de la vie du Web

1998 : la proposition

Frustré par les difficultés des quelque 17 000 chercheurs du CERN répartis dans une centaine de pays à partager des informations, Tim Berners-Lee met au point un logiciel de navigation. En mars 1089, il présente sa première version de la Toile basée sur le partage de documents hypertextes. Il obtient l’accord de sa hiérarchie pour poursuivre son travail.

1990 : le développement

En 1990, Tim Berners-Lee présente une nouvelle version de son outil. Le département lui accorde l’achat d’un ordinateur NeXTcube pour la suite de ses travaux. En octobre de la même année, TBL produit l’esquisse d’un logiciel qu’il nomme « WorldWideWeb ».

Il est immédiatement suivi par Robert Cailliau, un informaticien belge du CERN. C’est l’artisan du développement du Web : il fait sa promotion et trouve des fonds nécessaires pour continuer les recherches.

Le 12 novembre 1990, le premier site Web est publié sur l’adresse info.cern.ch. Il est consultable sur un outil appelé « navigateur ». Le site est basé sur deux protocoles.

  • Le HTTP localise les documents et les relie entre eux.
  • Le HTML permet de créer les pages du site.

C’est la naissance du Web.

1991 : la présentation au monde

Le 6 août 1991, TBL présente le travail au groupe alt.hypertext de Usenet. Il fournit aux utilisateurs une adresse pour télécharger le navigateur et celle d’un site Web d’essai pour visualiser le résultat. Le World Wide Web trouve pour la première fois un autre public que les chercheurs du CERN.

À la fin de l’année 2012, une trentaine de serveurs domiciliés à travers le monde se retrouvent sur la Toile.

1993 : le décollage

1993 est une autre année importante pour le Web.

Grâce au travail sans relâche de Robert Cailliau pour démocratiser le Web, le WWW passe dans le domaine du public le 30 avril 1993. Son code source est mis à disposition de tous.

Pendant ce temps, d’autres contributions participent à l’essor du Web à l’image de l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign. Elle propose au public Mosaic, son navigateur graphique pour Unix qui permet, entre autres d’afficher des images. Il est adopté dans l’année par Macintosh et Windows.

En décembre 1994, la Toile compte 10 000 serveurs.

1994 : naissance de Yahoo!

Plus le Web devient populaire, plus le nombre de sites augmente. Ce succès rend difficiles les recherches pour un internaute lambda.

C’est alors que deux étudiants de Stanford, Jerry Yang et David Filo, ont eu l’idée de créer un annuaire des sites organisé par thématique. Il est très vite connu sous le nom de Yahoo!. C’est le premier portail de la Toile dans les années 90.

1998 : arrivée de Google

Alors que les internautes ne juraient que par Yahoo!, deux autres étudiants de Stanford mettent au point un moteur de recherche qui révolutionne le Web. Il classe les sites en fonction de la pertinence de leurs pages ainsi que de la qualité de leurs liens externes. Le succès ne se fait pas attendre : les internautes trouvent des réponses bien plus appropriées à leurs besoins. Qu’est-ce que le Web serait devenu sans Google.

L’état du Web d’aujourd’hui 

Qu’est-ce que le Web aujourd’hui ? Découvrez ci-dessous quelques chiffres clés pour mieux se rendre compte de l’importance de cette invention de nos jours :

  • 4 milliards d’utilisateurs dans le monde ;
  • 92 % de la population française en ligne ;
  • 37,4 millions de mobinautes en France ;
  • 40 millions d’acheteurs sur Internet en 2019 dans l’hexagone.

Et vous, quel type d’internaute êtes-vous ?